Menla Ling

 Biographies
Docteur Nida Chenagtsang
Sofia Stril-Rever
Elise Mandine

 Evénements
Formations 2019 à la méditation
Formations à la mantrathérapie
Enseignements du Dr Nida Chenagtsang
Retraite des préliminaire du corps arc-en-ciel (Yuthok Nyingthik Ngondro)

 Articles
Guérir par la mantrathérapie
La médecine tibétaine
Le chemin secret du corps arc-en-ciel
L’art sacré du Sa Che
Yoga Nejang



Le chemin secret du corps arc-en-ciel

Le chemin secret du CORPS ARC-EN-CIEL
ou Yuthok Nyingthig

Le Chemin secret du corps arc-en-ciel est une traduction libre de Yuthok Nyingthig en tibétain, selon le titre d’un livre du Dr Nida, désignant l’enseignement spirituel de la médecine tibétaine traditionnelle. Basé sur la connaissance et l’activation des énergies du corps subtil, cet enseignement associe le potentiel d’auto guérison et l’art de soigner à l’Eveil de la conscience.

Le Chemin secret du corps arc-en-ciel, ou Yuthok Nyingthig,est bien connu des Tibétains, beaucoup moins des Occidentaux. L’origine de cette tradition remonte à Yuthok Yonten Gonpo, l’auteur du Yuthok Nyingthig, qui vécut au 12èmesiècle et qui est vénéré au Tibet comme le père de la médecine tibétaine. La tradition dit qu’il nous a légué “deux joyaux”, le traité connu sous le nom de Gyushiou « les Quatre Tantras »devenu le classique de la médecine traditionnelle tibétaine, et le Yuthok Nyingthig, enseignement profond destiné à expérimenter l’union de la médecine et de la pratique spirituelle. Dans le système médical tibétain, le continuum corps-esprit est en effet pris en considération. On ne soigne pas seulement les symptômes de la maladie au plan de ses manifestations physiques ou émotionnelles et psychiques, mais aussi le déséquilibre des énergies subtiles que l’on soigne par une pratique spirituelle appropriée, comme la récitation de mantras par exemple ou la visualisation de déités.

Dans Yuthok Nyingthig, le terme Nyingthig désigne un type d’enseignement commun à différents courants du vajrayana. Plusieurs textes célèbres portent ce titre, comme par exemple le Longchen Nyingthig, pratique spirituelle enseignée par Longchen Rabjampa, ou encore le Karma Nyingthig du Karmapa Dusumkhenpa, etc… Nying signifie « le cœur » et Thig« l’essence ». Nyingthig est donc « l’essence du cœur [de l’enseignement] de Yuthok ». Le titre complet du texte original tibétain est « L’essence la plus profonde de l’enseignement du Guru Yoga de Yuthok, soleil qui élimine les ténèbres de la souffrance » . La pratique spirituelle du Yuthok Nyingthig apporte paix et harmonie à soi-même et autrui. Ce n’est pas seulement une philosophie et un merveilleux art de vivre, c’est aussi un chemin secret vers la réalisation du corps arc-en-ciel.
Selon Yuthok, médecine et pratique spirituelle deviennent inséparables lorsqu’on réalise l’intégration harmonieuse du corps, de l’esprit et de l’énergie dans la forme quintessentielle des cinq éléments.Un thérapeute ou un yogi qui a acquis la maîtrise des accomplissements les plus subtils peut manifester ce qu’on appelle le corps arc-en-ciel. C’est la pratique ultime du Dzogchen au stade où l’esprit se stabilise dans la présence pure et parfaite, de sorte qu’au moment de la mort, le pratiquant parvient à dissoudre son corps physique dans l’essence subtile des éléments. Il ne laisse pas de dépouille corporelle derrière lui, seulement ses cheveux, ses ongles et le cartilage du septum nasal. Le processus de résorption se déroule généralement en une semaine et s’accompagne d’une réduction progressive de la taille et du poids.

Il est arrivé qu’au Tibet des soldats ou des policiers chinois forcent l’entrée de pièces où des méditants avaient entamé ce processus de dissolution. Des témoins ont rapporté leur effroi lorsqu’ils ont constaté le rétrécissement du corps d’adultes décédés. Bien qu’en général le corps arc-en-ciel se produise après la mort physique, certains grands maîtres l’ont manifesté de leur vivant. C’est ainsi que l’une des huit formes de Padmasambhava est l’arc-en-ciel et que le 16ème Karmapa est momentanément apparu en corps arc-en-ciel pendant un rituel de la Coiffe noire.Yuthok lui-même, après avoir rendu visite à Guru Padmasambhava dans une vision, se transforma en corps d’arc-en-ciel devant ses disciples médusés.

Les méthodes enseignées par Yuthok pour réaliser le corps arc-en-ciel sont réunies sous l’intitulé de « L’Auto-libération du samsara et du Nirvana » et connues traditionnellement comme « le chemin secret du corps arc-en-ciel ». On distingue deux types de pratiques principales. La première consiste à abandonner toute conceptualité en développant un état d’esprit centré sur la vacuité des phénomènes, au-delà des illusions de l’espace et du temps, ainsi que sur leur nature non-duelle, spontanée et parfaite. La deuxième méthode potentialise les énergies de la lumière et de l’obscurité pour accumuler le pouvoir qui permettra la transmutation de la matière physique en corps arc-en-ciel.

La pratique du Yuthok Nyingthig est essentiellement une forme de Guru Yoga, entendu comme la fusion de notre esprit dans la sagesse primordiale. Dans l’enseignement de Yuthok, le Guru n’est pas toujours une personne qui nous guide et nous donne des directives selon une transmission formelle d’enseignements. Toute forme de vie peut devenir notre Guru. Notre vie même est le Guru car elle offre de multiples opportunités d’étudier et de comprendre bien des choses sans mots ni explications. Comme le dit un chant de Yuthok :

« La forme illusoire de ce corps
A en vérité la nature d’un cortège de déités sacrées ;
Sa matérialité est intrinsèquement pure
Et, telle un arc-en-ciel, ne peut être saisie.
Cependant elle est partout manifestée, pareille à la lune réfléchie dans l’eau. »










Copyright : Menla Ling